Pour un avenir plus intelligent
Header image

Nos actions en 2016 (défendre le Pyla sans le scléroser)

RAPPORT MORAL

DU PRESIDENT

 

Chers amis adhérentes et adhérents de J’Aime Pyla,

Nous sommes la seule Association et la plus importante exclusivement dédiée aux intérêts du Pyla, des Pilataises et des Pilatais.

Soucieux d’obtenir vos avis et vos suggestions, nous sommes aussi la seule association à en tenir compte et à organiser des débats au cours de nos assemblées, afin que vous puissiez vous exprimer et obtenir satisfaction, pour le plus grand nombre d’entre vous.

Cette année, nous avons participé à toutes les réunions de quartier pour faire remonter vos doléances et suggestions auprès de la Municipalité.

Nous avons participé aux réunions de concertation sur le PLU et avons exprimé votre opinion au cours de la réunion de bilan sur la Charte de la vie nocturne en présence des Elus, du Commissaire, du Sous-Préfet et des Responsables des établissements.

 

 

CHAQUE FOIS NOUS AGISSONS POUR DEFENDRE NOTRE QUALITE DE VIE AU PYLA ET SUR LE BASSIN :

Elle est menacée par les Associations écolos et affiliées, les parcs marins, les décrets, les Natura 2000.

 

Nous voulons protéger le Pyla, et par conséquent il doit rester vivant toute l’année. C’est sa survie en tant que Village qui est en jeu. Un quartier fait uniquement de volets clos et sans activité est un quartier mort.

Nous voulons protéger la nature pas la sanctuariser.

Plantons des arbres pour protéger notre cadre de vie, encadrons les commerces et activités, mais ne les tuons pas.

Luttons contre les incivilités liées ou non à ces activités, mais n’interdisons pas les loisirs.

 

PERENNISER ET PARTAGER NOTRE EXCEPTIONNEL CADRE DE VIE SUR MER COMME SUR TERRE :

 

Sur mer :

 

Décret du Banc d’Arguin :

Les plaisanciers sont rejetés, exclus, ignorés. Les gardes du Banc vont jusqu’à interdire la pêche de loisirs, les parasols et les rassemblements de plus de deux bateaux ; c’est inadmissible. Notre Association se joint aux autres Associations demandant une profonde modification de ce décret.

J’aime Pyla vous avertit depuis des années, déjà en 2014, nous avions titré :

 « Le Banc bientôt interdit ! »

Les Lobbys écologistes et affiliés exercent une pression intense sur les Elus, nous devons aussi intervenir et ne pas les laisser faire.

 

Parc Naturel Marin :

 

Rassurez-vous nos dirigeants et acteurs politiques ont mis en place encore une nouvelle structure « le Parc Naturel Marin » de 420 km² englobant tout le Bassin (le plan de gestion est actuellement à l’enquête publique, ce qui ne nous rassure pas). Ce plan n’indique rien de précis, c’est une litanie de vœux pieux sur la préservation du Bassin. Il est tellement peu précis qu’il a été voté par tout le monde (les plaisanciers, les écolos, les Elus, etc..). Ce plan ne nous indique pas précisément quels nouveaux interdits nous guettent, c’est pourquoi nous devons rester vigilants et ne pas nous laisser nous endormir.

Nous craignons d’ores et déjà que le ré-ensablement des plages du Pyla soit interdit, tel qu’il est pratiqué depuis 17 ans.

Il est consultable sur internet.

 

Cette usine à gaz au coût de fonctionnement exorbitant à terme de 3 millions d’euros par an, gérée par une commission de 56 personnes, serait la solution à tous nos problèmes.

Nous sommes tout de même inquiets de ce qu’elle va nous réserver….

Nous continuons de penser que cette structure aura pour effet non pas de protéger davantage le milieu marin mais d’interdire les pratiques humaines et essentiellement touristiques, et de les sanctuariser.

 

Il est bon de rappeler que toutes les infractions peuvent faire l’objet de poursuites à la requête du Procureur et cela peut coûter cher.

 

Sur terre :

 

Nous avons toujours dit qu’il fallait encourager l’hébergement hôtelier et les commerces ouverts toute l’année.

La réhabilitation de l’hôtel La Guitoune est maintenant terminée et c’est une bonne nouvelle pour les Pilataises et Pilatais qui voient leur station continuer à se réveiller.

 

Nous militons pour le développement et l’agrandissement du golf : tous les ans nous vous parlons de ce problème récurrent qui consiste à créer 9 trous supplémentaires et une Académie de golf afin d’éviter la saturation des 18 trous existants.

Malheureusement suite à un recours formé par Bassin d’Arcachon Ecologie et l’association ADPPM, le PLU a été retoqué et la zone réservée à l’extension du golf tombe à l’eau.

  1. Eroles qui soutient un nouveau projet d’extension nous indiquera quelles sont les chances d’aboutir…

 

 POUR PROTEGER NOTRE TRANQUILLITE NOUS MILITONS POUR REDUIRE LES NUISANCES :

 

  • Veiller à la protection des biens et des personnes en luttant contre les incivilités et les cambriolages.
  • Etre plus vigilant sur les stationnements sauvages.
  • Faire appliquer la Charte sur la vie nocturne pour réduire les nuisances sonores.
  • Optimiser l’évacuation des eaux pluviales et l’enfouissement des lignes EDF et téléphoniques et les raccordements internet, ce programme est sans cesse renouvelé par la Municipalité qui veille à son application.

Pour conclure :

  • La démocratie et la tolérance, ne font pas recette et n’intéressent pas grand monde lorsque l’on partage un bien commun trop petit qui fait l’objet de convoitises.
  • Seuls les recours, les procédures, les sanctions, les égoïsmes font le jeu des ayatollahs de tous poils qui ne tolèrent personne à côté d’eux et s’érigent en réserve d’indiens quel qu’en soit le prix.

Réfléchissons ensemble sur ce que l’on peut faire pour améliorer les choses et vivre en meilleure harmonie au Pyla.

 

Madame PANONACLE, Députée, a indiqué vouloir intervenir auprès du Gouvernement pour revoir le décret du Banc d’Arguin. Malheureusement elle n’a pas pu venir aujourd’hui mais nous gardons contact avec elle.

 

  1. Eroles:

–           Quelles actions envisagez-vous pour que le Pyla vive à l’année ?

  • Au sujet d’internet et de la téléphonie mobile ?
  • Sur le Parc Marin et son incidence sur l’économie et le tourisme ?

 

 

Je vais maintenant vous passer la parole pour que vous puissiez vous exprimer sur les sujets qui vous préoccupent et pour nourrir le débat, car les premières questions sont toujours difficiles à exprimer.

 

Je vais poser les premières questions que nous avons reçues afin de démarrer le débat :

Opération Bigorneaux : nous avons adhéré à cette association qui mène des actions tout autour du Bassin ce samedi jusqu’à 17 heures et nous vous invitons à les rejoindre dans leur action.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

no

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer